Les propriétés anti-douleur du CBD

Le cannabidiol (CBD en abrégé) est sur le devant de la scène grâce à ses effets sur la santé. Les producteurs en font une solution rapide pour tout, de l’anxiété au trouble déficitaire de l’attention ou l’hyperactivité.

Alors, la CBD devrait-elle faire partie de votre arsenal pour lutter contre les douleurs physiques ? Nous avons cherché la réponse parmi les conclusions des scientifiques.

Des résultats encore incertains

De nombreuses études ont été réalisées sur des animaux et elles tendent à montrer que la CBD est anti-inflammatoire et possède un certain effet analgésique. Malheureusement, elles n’ont pas été bien adaptées chez l’homme.

Un certain nombre d’analyses ont été publiées pour évaluer les conclusions des études sur le cannabis et la douleur. Le problème est qu’elles sont arrivées à des conclusions quelque peu contradictoires.

Voici ce que l’on sait en 2020.

La CBD pour soulager les douleurs chroniques

Tout le monde dispose d’un système de signalisation cellulaire appelé système endocannabinoïde (SEC).

Certains chercheurs pensent que la CBD interagit avec un composant essentiel du SEC, à savoir les récepteurs endocannabinoïdes du cerveau et du système immunitaire.

Les récepteurs sont de minuscules protéines attachées à vos cellules. Ils reçoivent des signaux, principalement chimiques, provenant de différents stimuli et aident vos cellules à y répondre.

Cette réponse crée des effets anti-inflammatoires et analgésiques qui aident à gérer la douleur. Cela signifie que l’huile et les autres produits à base de CBD peuvent être bénéfiques pour les personnes souffrant de douleurs chroniques, comme le mal de dos par exemple.

En 2018, plusieurs chercheurs de l’université de Belgrade se sont penchés sur cette question. Ils en ont conclu que la CBD a été efficace pour de nombreux sujet testés dans la gestion globale de la douleur, sans causer d’effets secondaires indésirables.

CBD et lutte contre le cancer. Que pensent les scientifiques ?

L’Institut Nationale du Cancer américain a mené son enquête, et les résultats sont plutôt favorables à la CBD. La plante serait une option viable pour réduire les effets secondaires de la chimiothérapie, tels que :

  • Le manque d’appétit
  • Les vomissements
  • La douleur

Chez les souris, une réduction des tumeurs cancéreuses aurai même été observée. Mais pour ce qui est des études sur l’Homme, des progrès restent à faire. Seul le temps et le développement de réelles études à plus grande échelle pourront donner les réponses adéquates.

En conclusion : les réponses sont rares !

Bien que des millions de témoignages indiquent que la consommation de CBD a un effet positif pour divers troubles de l’anxiété, du sommeil, ou des douleurs, nous ne pouvons pas être certains.

Les études prennent du temps, et doivent aussi comptabiliser beaucoup de facteurs externes autres que la consommation de CBD pour être capable de dire si oui, ou non, la CBD agit comme anti-douleur.

Décider de complémenter son alimentation ou son traitement avec des produits à base de CBD ne doit pas se faire sans conseil. Renseignez-vous au mieux, consultez un professionnel de la santé qui saura vous guider pour envisager une cure.

N’oubliez pas également, comme l’indique la loi sur le cbd en France, que votre CBD doit contenir moins de 0.2% pour être légal. Pour être certain.e de votre choix, nous vous recommandons quelques marques dans notre dossier où acheter du cbd en ligne depuis la France.

Laisser un commentaire

Verification d'âge

Avant de continuer sur ce site vous devez certifier être majeur(e)